Yoga

Cours de Yoga dans la tradition du Viniyoga.

  • Cours collectifs tous niveaux
  • Accompagnement individuel (Yoga Cikitsa = application thérapeutique)

27783487_10155064583315919_984345541_n

Quand?

  • Cours collectifs:
    Le lundi de 19h30 à 20h45 (niveau débutant et intermédiaire)
    Le mardi de 9h15 à 10h30 (débutant et intermédiaire)
  • Accompagnement individuel en journée sur rendez-vous

 

Où?

Espace aux 2 pôles: Chaussée de Nivelles, 126, 1472 Genappe (Lillois).

 

Combien?

  • Cours collectifs: 130 par trimestre (entre 10 et 12 cours généralement) ou 15 euros par séance. Le premier cours est gratuit et sans engagement. Il n’y a pas cours pendant les vacances scolaires. Le règlement de 130 euros se fait au début de chaque trimestre.
  • Séance individuelle: le prix de la séance individuelle est de 50 euros.

preview

Le Yoga, c’est quoi?

L’origine du yoga est très ancienne. Il s’est développé il y a plus de 2000 ans sur le territoire de l’Inde actuelle. Il résulte de la rencontre de la culture védique propre à des nomades venus du nord-ouest et d’une civilisation dravidienne déjà implantée dans le sud du sous-continent depuis des milliers d’années.

De la façon simplifiée, on peut dire que le yoga a pour fondement une vision profonde, fine et objective de l’homme, de sa vie et de ses aspirations. A partir de là, il suggère certains comportements sous forme de règles éthiques précises et propose des techniques destinées à nous aider, tout d’abord à vivre plus heureux et en meilleure santé, ensuite à nous permettre de découvrir progressivement notre vraie nature, nous libérer des chaînes de notre passé et nous « sauver » au sens métaphysique du terme.

En bref, le yoga classique comporte une partie « externe ». Celle-ci propose l’application de règles éthiques en relation au monde et à soi-même, l’application d’une discipline corporelle et d’une discipline respiratoire ainsi que d’une pratique de maîtrise psychosensorielle favorisant la concentration et la quiétude intérieure. Il comporte une deuxième partie, dite « interne », qui concerne les techniques de concentration, de méditation et d’intégration conduisant progressivement à la possibilité d’une vision pénétrante et paisible de toute chose, en un mot, à la sagesse.

Le viniyoga

Le terme viniyoga appartient au yoga classique. Il indique que le choix de la pratique doit se faire avec le plus grand soin. Dans son enseignement, le professeur T. Krishnamacharya de Madras, en Inde su sud (1888-1989) utilise ce terme pour insister avec force sur l’importance d’une juste application des techniques psychosomatiques du yoga à chaque adepte, en tenant compte d’un certain nombre de considérations individuelles. En 1983 naissait la revue Viniyoga et, presque aussitôt après, les divers mouvements d’enseignants nommés d’après ce terme, tout cela à l’instigation de T.K.V. Desikachar, fils et disciple de Krishnamacharya. Il était en effet de première importance d’assurer une application adéquate du yoga aux Occidentaux, si différents des Indiens, physiquement, culturellement et à d’autres égards.

Les techniques psychosomatiques

Les trois principales techniques psychosomatiques du yoga classique sont les postures (âsana), les techniques respiratoires (prânâyâma), et certains gestes particuliers (mudrâ) qui « scellent le grand souffle de vie » (nommé Prâna) dans le corps. Ces techniques sont utilisées conjointement dans des séquences pratiques de durées et d’intensités variables. Elles jouent un rôle important dans l’ensemble de la démarche du yoga. On peut résumer les principaux effets de ces pratiques en cinq points :

1 – Assurer, protéger et développer la force, la souplesse, la résistance, l’équilibre et la relaxation du

corps (vajra kâya).

2 – Redresser le corps, le corriger et l’aligner « en profondeur » (sama kâya sharîra).

3 – Maintenir l’activité du « feu digestif » à son meilleur niveau (jathara agni jaya).

4 – Harmoniser, ordonner et orienter la circulation du grand souffle de vie (Prâna).

5 – Développer l’aptitude à la concentration de l’esprit ; ceci favorise l’intériorisation, produit le recueillement, la quiétude, la méditation, l’oraison intérieure (dhârana, pratyâhâra, dhyâna)

Ces fruits concernent en tout premier lieu la santé physique et mentale. Une personne qui pratique avec une grande régularité est, d’une façon générale, dans un très bon état de santé. Elle jouit d’un bon équilibre et possède beaucoup d’énergie jusqu’à un âge avancé. De plus, si elle s’y engage de plus en plus profondément, l’action de répéter quotidiennement l’exploration de son corps et de son souffle, combiné à l’observation des sensations profondes, produira peu à peu les conditions favorables au développement de la vie intérieure, la quête de la paix, la recherche de la Source, de cette joie intérieure qui émane du fond du cœur.

 (Extraits d’un texte de Claude Maréchal destiné à ceux qui commencent le yoga).

Soins et Lumière

IMG_E2481

Raphaël Collignon
Espace aux 2 pôles
126, Chaussée de Nivelles
1472 Genappe – Belgique
Tél: +32 (0)473 59 85 20
raphal.cofree.fr